Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Fortes turbulences pour Austrian Airlines


La compagnie autrichienne finira t-elle comme BMI : vendue à d'autres opérateurs aériens ? La question est posée après les commentaires de Lufthansa sur le financement de la dette d'Austrian Airlines... A crise forte, remède de cheval si l'on en croit les propos de Jaan Albrecht qui affirme aujourd'hui qu' «Il faut supprimer nos déficits structurels et, tous ensemble, sortir du rouge une compagnie qui le mérite".



Fortes turbulences pour Austrian Airlines
Derrière les grandes volontés du nouveau patron d'Austrian, la situation économique est loin de lui redonner le sourire. Si depuis trois ans les différentes mesures de restructuration ont porté leurs fruits, l'objectif initial d'atteindre l'équilibre n'est toujours pas en vue. Plusieurs mesures seront engagées ces prochains mois que ce soit dans le Business Travel avec la mise en place d'un programme commun avec la Lufthansa ou dans le loisir avec une optimisation des ventes sur le marché domestique. Austrian Airlines prévoit également d'harmoniser sa flotte Airbus moyen-courrier. Les 11 B737 seront supprimés et remplacés par un maximum de sept Airbus A319/320. Des investissements qui devront être portés par la Lufthansa qui ne le fera que si les "coûts de fonctionnements sont en forte réduction ces prochains 24 mois". A l'image de ses compétiteurs, Austrian va repenser son réseau et renforcer ses vols vers l'Europe de l'est : Bucarest, Belgrade et Sofia. Enfin, Austrian devra repenser sa politique sociale et affirme que le coût salarial en 2012 ne sera en hausse que de 7%. Côté syndical, la crainte d'un nouveau plan social refait surface. En interne, des réunions d'information sont prévues ces prochaines semaines.