Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 6 Avril 2016

Forum 2016, les 7 vies de Dimo Software



Un peu plus de 1400 inscrits, une salle plénière pleine et des échanges intéressants… Voilà résumée l’édition 2016 du Forum Dimo. En annonçant d’emblée la volonté de l’entreprise lyonnaise de se développer encore plus à l’international, Jean-Paul Genoux a donné le ton des prochaines années. Un rachat réussi dans la gestion de maintenance Assistée par Ordinateur ne fera pas oublier la forte part de Notilus Travel and Expense dans les activités de l’entreprise : 11 millons de CA annuel pour cette seule division.



Avec un chiffre d’affaires à fin août 2015 de 30 millions d’euros (35 attendus pour 2016) Dimo Software a le sourire après une année 2015 en demi-teinte. "Les clients de Dimo avaient des temps de décision extrêmement lents", remarque Guillaume Mulliez, fondateur et Président du groupe, "Cette situation nous inquiétait un peu, puis tout s’est accéléré et aujourd’hui nous avons un CA en hausse de 16% sur la période de septembre à Mars, comparativement à la même période en 2014/2015".
 
La réussite aurait pu être le thème du forum 2016. L’atypique Guillaume Mulliez a choisi l’échec. Pas celui qui enfonce mais celui qui fat repartir. L’échec pour mieux rebondir avec son lot d’expériences et de savoir-faire. Les applaudissements qui sont venus clôturer la matinée d’échanges confirment le bon choix du maître de cérémonie qui insiste sur un point: "Ne rien lâcher, toujours combattre et toujours se redresser".
 
Le Forum Dimo, c’est aussi l’occasion de faire le point sur les actions de l’entreprise dans le monde du déplacement professionnel. Gilles Bobichon le patron de cette business unit ne cache pas sa volonté de chercher de nouvelles sources de croissances externes. Dans quelques jours, il sera en Allemagne pour étudier 3 dossiers d’entreprise à reprendre. mais il n’en dira pas plus.
Il évoque la certification ISO 27001 pour Notilus Travel &  Expense. Une garantie de la sécurisation des données clients. Un point fort pour Jean-Paul Genoux: "Il est stratégique pour Dimo Software d’’offrir ce qui se fait de mieux en matière de sécurité des données. Nous souhaitions qu’il n’y ait pas de rupture dans la chaîne de sécurité reliant l’éditeur que nous sommes et notre hébergeur. Nous ne souhaitions pas, comme beaucoup d’éditeurs, nous appuyer sur la seule certification de notre hébergeur. Par ailleurs, nous avons fait le choix de travailler avec un hébergeur français, garantissant ainsi que les données restent sur le sol français".
 
Récemment converti à l’Open Booking, Dimo veut prendre toute sa place dans cet univers encore complexe pour les acheteurs. "Notilus doit savoir gérer du pull et du Push", détaille Gilles Bobichon en soulignant l’accord trouvé avec HRS. Et pour atteindre les objectifs, Notilus a engagé une refonte complète qui intègre son travel hub, indispensable au bon échange de données. A partir d’un point d’entrée unique, Notilus oriente le voyageur vers le bon canal de réservation en optimisant la prise en compte de la politique voyages de l’entreprise.
 
Si les projets sont nombreux, Dimo Software veut rester prudent et ne pas avancer top vite pour assurer son avenir. "Nous avons le soutien des banques et des fonds propres", remarque Guillaume Mulliez, "De quoi donner des ailes et des envies. Exactement ce que nous voulons faire", conclut-il.