Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 9 Juillet 2013

Fyra : la SNCB se fait rembourser son acompte



Selon Trends.be, le tribunal d’Utrecht a rendu le même verdict que le tribunal de Milan. AnsaldoBreda doit rembourser l’avance versée par la SNCB pour les 3 rames V250. Ces trains baptisés Fyra ne sont plus autorisés à relier Bruxelles à Amsterdam à cause de gros problèmes techniques.



Fyra : la SNCB se fait rembourser son acompte
La SNCB devrait bientôt récupérer l’acompte de 37 millions d'euros versé à AnsaldoBreda pour 3 rames non encore livrées. L’entreprise ferroviaire avait annulé cette commande après la découverte de soucis majeurs de conception. Les services du Fyra ont été suspendus début 2013, quelques semaines seulement après l'ouverture des liaisons à grande vitesse entre Bruxelles et Amsterdam. De nombreux problèmes techniques perturbaient le trafic et conduisaient à des annulations ou des retards.
Le constructeur italien AnsaldoBreda avait lancé des procédures en référé à Utrecht et Milan. Il contestait les résultats des expertises qui concluaient à des soucis majeurs de conception sur les V250. Mais, les demandes ont été rejetées par les deux tribunaux. De son coté, la SNCB ne compte pas en rester là. Elle va demander par le biais de démarches judiciaires une compensation «pour les préjudices subis». Pour les chemins de fer néerlandais, NS Hispeed, la situation est plus complexe car elle a déjà reçu les rames commandées.