Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 13 Décembre 2010

Google fera de nouvelles propositions pour ITA



Alors qu'elle est montrée du doigt par les opérateurs de voyages en ligne, Google fait preuve de bonne volonté et devrait très rapidement apporter des garanties "antitrust" pour le rachat d'ITA et de Grupon, un site de bons plans. Selon le San Francisco Chronicle, les réserves faites par le Sénateur Herb Kohl, rapporteur de la commission antitrust du Sénat, seraient jugées comme infondées par Google.



Pour le sénateur Kohl, les accusations de "manipulation des résultats de recherche" portées contre Google doivent être vérifiées car l'arrivée massive du groupe dans le voyage "pourrait faire de Google la voie de passage obligée pour l'achat ou la réservation de voyages sur Internet". De son côté, le géant des moteurs de recherche explique qu'en aucun cas il ne souhaite mettre en place un outil de vente directe et se contenterait de fournir des résultats triés et adaptés à la recherche des internautes. Résultats qui seraient associées à des publicités ciblées.
Pour faire face aux soupçons, Google souhaite fournir d'ici à la fin février 2011 un engagements précis sur la finalité des moteurs thématiques qu'elle souhaite développer. Pour les opposants à ce rachat, comme Expedia ou Orbitz, il serait dangereux de concéder à Google que plus de 60 % des informations liées au voyage passent entre les mains d'un seul et unique fournisseur. De son côté, la Business Traveller Coalition, soucieuse d'une indépendance économique pour les entreprises et leurs voyageurs d'affaires, pense que Google doit garantir une totale indépendance d'accès aux informations, comme le souhaite la commission antitrust du Sénat américain.