Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 29 Décembre 2010

Hausse du prix du pétrole : les compagnies aériennes pourraient revoir leurs surcharges carburant



Avec un prix du brut qui frôle les 95 $ à Londres et 96 $ à New York, les prix du carburant à la pompe augmentent sensiblement pour les particuliers… Mais aussi pour les compagnies aériennes qui craignent le vieux démon d’un baril à plus de 100 $. Toutes sont formelles : «Si les prix continuent à grimper, une hausse des surcharges carburant pourrait intervenir avant la fin janvier 2011».



Hausse du prix du pétrole : les compagnies aériennes pourraient revoir leurs surcharges carburant
Si la mesure est impopulaire, et pénalise fortement les budgets prévisionnels des acheteurs voyage, elle devrait conduire à un réajustement rapide des tarifs du transport aérien qui subissent de plein fouet les fluctuations de l’or noir. «Si la couverture pétrole des transporteurs aériens ne se fait pas d’un jour à l’autre, elle prend en compte les tendances haussières du marché et sait s’adapter aux prix du moment», commente Henri Foulques, expert européen du domaine qui souligne que «Pour les compagnies aériennes, les assurances souscrites pour se protéger des effets "yoyo" du pétrole ne suffisent plus aujourd’hui à se préserver des hausses constatées. C’est au voyageur de les assumer ». Et cette mécanique est parfaitement comprise par les transporteurs qui auraient déjà dans leurs cartons la grille potentielle des augmentations à appliquer pour un baril à 105 $... Entre 3 et 8 % des tarifs affichés pour les vols long-courrier. Deux fois moins pour les court et moyen-courriers.