Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 15 Septembre 2015

Heetch, l'UberPop déguisé attaqué en justice



On en parle peu et beaucoup de chauffeurs de taxis l'ignorent, mais Heetch, à l'image d'UberPop, est un service de mise en relation entre des chauffeurs privés et des utilisateurs. Présenté comme un service de covoiturage, l'entreprise est aujourd'hui assignée en justice par un chauffeur… de VTC!



Principal reproche de Ludovic Moulonguet, qui a déposé plainte, la concurrence déloyale de Heetch face aux VTC. Sa demande ? L'arrêt immédiat du service comme le prévoit l'arrêté de la Préfecture de police du 25 juin dernier. Le recours déposé devant le Tribunal de commerce est assortie d'une demande d'astreinte de 50 000 euros par jour de retard.

De son côté, Heetch, qui a vu plus d'une centaine de ses chauffeurs placés en garde à vue, maintient qu'il s'agit avant tout d'un service de covoiturage urbain et que l'activité répond à toutes les règles associées à cette activité. Une "plaisanterie" pour Ludovic Moulonguet.

Dans la même veine, un autocariste breton étudie une action contre Blablacar car au titre d'une concurrence déloyale sur les courts et moyens trajets. Son argument, "les particuliers ne disposent d'aucune compétence pour le transport de personnes à titre payant".
Dommage que Coluche ne soit pas là avec son célèbre "plus blanc que blanc".