Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Heureusement pour les passagers... Il y avait un pilote dans l’avion !


Le vol Lufthansa LH403 reliait l’aéroport de Newark à Francfort lorsque son co-pilote a été pris d’une violente migraine, le 19 novembre 2012, l'empêchant d’assurer la suite du trajet. Le commandant de bord a alors décidé de dérouter le Boeing 747 vers Dublin. Après l'annonce fait en cabine, un passager a proposé son aide. Il n’était pas médecin… mais pilote ! C'était un collègue de North American Airlines selon le Daily Mail.



Heureusement pour les passagers... Il y avait un pilote dans l’avion !
Le pilote de North American Airlines, qualifié pour faire voler un Boeing 747, a ainsi aidé le commandant de bord lors de l’atterrissage sur l’aéroport de Dublin. L’avion s’est posé sans encombre vers 5h30 du matin. Le navigant malade a été hospitalisé à son arrivée. «Dans ces circonstances, il est absolument normal pour le pilote, le commandant de bord, de continuer de voler», a expliqué la porte-parole de Lufthansa. «En outre, le cas échéant, le personnel de bord est entraîné et peut être appelé à lire les check-list au pilote», a-t-elle précisé avant d’ajouter «Les procédures sont en place pour une telle éventualité. Mais l’aide du pilote en repos a été certainement appréciée». Le vol est reparti 6 heures plus tard, après l’arrivée d’un remplaçant, cette fois-ci membre de la compagnie. L’appareil s’est finalement posé à Francfort à 16h00 heure locale.