Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Hop!: Lionel Guérin défend les modification de ligne Quimper - Paris


Depuis le 5 janvier 2015, Hop! assure la liaison Quimper – Paris avec un avion moins puissant et de nouveaux horaires. Ces modifications ont été vivement critiquées par le Medef. Lionel Guérin, patron de la filiale d'Air France, a expliqué et défendu cette décision dans un courrier adressé au député du Finistère, Jean-Jacques Urvoas, qui l'avait interpelé.



g.grandin/Hop
g.grandin/Hop
L'arrivée d'un ATR sur la ligne Quimper – Paris est avant tout économique. Dans le courrier adressé au député du Finistère dont des extraits ont été publiés par Ouest France Entreprises, Lionel Guérin explique que «Cette ligne (Quimper-Paris) ne se porte pas bien.... Les résultats sont très préoccupants: à la fin octobre, le remplissage a perdu 2 points à 65,6 % et a enregistré 10 000 clients de moins que l'an passé sur la même période. C'est près d'1,5 million d'euros de déficit que nous supportons sur cette ligne». L'ATR – moins rapide que le CRJ mais d'une capacité similaire – a des frais d'exploitation moins importants.
Le patron de Hop! poursuit: «Je regrette profondément la campagne de presse menée par les auteurs économiques du Finistère contre le changement de type d'avion qui aggrave un peu plus la situation... Nous considérons cette réaction comme étant disproportionnée et de nature à nuire gravement à l'avenir de la ligne Quimper-Paris». Il rappelle également que le vol se trouve allongé de seulement 15 à 20 minutes. Il assure également que les élus de Quimper et sa région avaient été prévenus des changements plusieurs mois à l'avance. Il précise que l'entreprise ne s'attendait pas à «une telle réaction des acteurs économiques». Il conclut son courrier en indiquant qu'il espère «retrouver un climat apaisé qui permette à chacun de se tourner vers l'avenir».