Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 5 Mars 2015

Hôtellerie: Paris encore plus cher en 2015 et 2016



Selon une étude de PwC sur l’hôtellerie en Europe, «l’amélioration du climat économique et la multiplication des déplacements professionnels devraient stimuler le secteur de l’hôtellerie en 2015 et 2016». Sur 20 villes étudiées, Paris reste la capitale au RevPAR le plus élevé.



En 2015 et 2016, la croissance du tourisme en Europe sera portée à la fois par la hausse du nombre de touristes venant de l’international et par une forte activité en termes d’événements et salons professionnels, selon PWC. En 2015, les villes qui devraient connaître la plus forte croissance de leur RevPAR, en monnaie locale, sont Dublin (8,8%), suivie de Madrid (5,6%) et Londres (4,6%). Paris se classe à la 17ème place.

Genève et Zurich doivent faire face à la hausse des tarifs dans le secteur du tourisme suite à la suppression du taux plancher du franc suisse. Moscou, elle, se trouve affectée par les sanctions internationales. En 2016, la tête du classement reste inchangée, et Paris remontera à la 10ème place. 

En 2015, les taux d’occupation devraient être supérieurs à 80% pour trois villes -Londres (84,3%), Edinburgh (81%) et Paris (80,5%). En 2016, la plupart des villes devraient connaître une hausse de ce taux d’occupation, mais le haut du classement devrait rester inchangé.

En 2015, la ville la plus chère est Paris (€257) suivi de Genève (€232); Zurich (€193); Londres (€182); Rome (€143); Milan (€131) et Amsterdam (€125). En 2016, toutes les villes -hormis Genève et Zurich- connaissent une croissance additionnelle, bien que modeste pour certaines.

Le RevPAR parisien devrait notamment croître de 1,8% en 2015 et 2,3% en 2016 pour atteindre 257€. Ces records sont dus à un fort taux d’occupation (80,4% en 2014), en augmentation de 0,7% par rapport à 2013.