Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mercredi 24 Août 2016

Hôtellerie : la CCI Paris Île-de-France demande l'aide de l’État


La fréquentation touristique en région Île-de-France a fortement chuté au premier semestre 2016, impactée par les attentats ainsi que les mouvements sociaux et les inondations. Selon le CRT Paris Île-de-France, les acteurs du tourisme ont perdu 750 millions d’euros de chiffre d’affaires depuis le début de l'année. La CCI de la région tire à son tour le signal d'alarme et sollicite l’intervention des pouvoirs publics.



Même si les voyageurs d'affaires ne voient pas leur conduite dictée par les aléas de conjoncture autant que les touristes, ils ne constituent pas la seule recette de l'hôtellerie et de la restauration. Paris ainsi que l'île-de-France ont enregistré une forte baisse de la fréquentation touristique, avec la défection des visiteurs originaires des pays d’Asie, des États-Unis et de Russie en particulier, et une moindre fréquentation des visiteurs de province en cette période de l’année.

La CCI tire donc le signal d'alarme. Elle explique que cette situation "vient accentuer une crise que traverse les secteurs du commerce, de l’hôtellerie et de la restauration depuis la fin de l’année 2015, et qui trouve ses origines dans la crainte inspirée par les actes terroristes, une météo peu favorable et une baisse de la consommation des ménages". Elle explique que "Cette tendance, qui s’est particulièrement manifestée à l’occasion des soldes d’hiver et d’été, conduit la CCI Paris Ile-de-France à estimer que les difficultés sont en voie de devenir structurelles et qu’il convient d’y apporter une réponse forte et durable de la part des pouvoirs publics. Les entreprises sont victimes d’un contexte qu’elles ne maîtrisent pas et qui impacte fortement leurs résultats".

La CCI Paris Île-de-France se félicite des initiatives qui ont été prises par la Région et la Ville de Paris. Toutefois selon elle, "face à une situation qui est maintenant durable, il appartient à l’État de prendre les mesures permettant d’atténuer les conséquences de ces pertes d’activité et en particulier d’accompagner les entreprises les plus en difficulté en matière de charges, de fiscalité et de chômage technique ou partiel lorsque des emplois peuvent être menacés".

La CCI compte par ailleurs "contribuer à toute initiative qui serait de nature à aider les secteurs les plus impactés à rechercher de nouvelles perspectives de développement à travers, par exemple, l’offre digitale pour le commerce ou la promotion de la qualité de la restauration et de l’hôtellerie francilienne".
Notez




1.Posté par atelim le 26/08/2016 08:49
les hôteliers et les restaurateurs font comme les agriculteurs , au moindre problème ils viennent pleurnicher vers l'état : des aides , des subventions etc bientôt tous fonctionnaires , c'est devenu une habitude en France de venir pleurnicher



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.