Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 20 Mai 2010

Hôtellerie : le "prix unique, complet et sans surprise" demandé par la BTA



Ce n'est pas la première fois que des associations de voyageurs demandent aux hôteliers de concevoir un tarif hôtelier qui intègre l'ensemble des services de base attendus par les clients. Outre la chambre, la demande porte sur une intégration tarifaire des petits déjeuners et des connexions internet.



C'est dans le cadre du salon "Pow Wow" qui se termine à Orlando en Floride et regroupe les professionnels du tourisme que la BTA (Business Traveller Association) a émis le souhait de voir les hôteliers proposer un prix d'hébergement unique. L'objectif: une intégration de tous les services de base et non un tarif "à étages" qui peut parfois augmenter la note de 15 à 35 %. Pour Mike Lorely, porte parole de l'association, "Il est acquis désormais que des services comme l'internet, souvent gratuits, ne peuvent pas justifier de prix plus élevés pour un petit déjeuner ou une nuit de parking". Dans un pays où la voiture est essentielle aux déplacements, il n'est pas rare, comme à New York ou Los Angeles, de payer entre 35 et 45 $ une nuit de parking à l'hôtel. Des tarifs jugés exorbitants que les voyageurs d'affaires aimeraient voir intégrer aux prix communiqués par les hôtels.

Mike Lorely reste persuadés que "Cette demande ne devrait pas donner naissance à une explosion tarifaire du prix de journée des hôtels mais permettrait une comparaison efficace des offres en fonction des dates de séjour et de la ville concernée". Dans un premier temps, l'association enverra à ses membres un annuaire électronique des hôtels qui décideront de jouer le jeu avec le message simple: "en favorisant ses établissements vous optimiserez vos dépenses". Le début d'une ccampagne de consommateurs comme sait le faire l'Amérique.