Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 11 Août 2010

Hôtellerie léger mieux pour un marché encore convalescent



Moscou, Genève et Hong Kong sont les villes qui connaitraient, selon l’étude HRG, les prix des nuitées les plus élevés. Un classement qui ne correspond pas forcément aux études américaines qui positionnaient New York et Beijing dans le trio de tête.



Hôtellerie léger mieux pour un marché encore convalescent
Selon HRG, au premier semestre 2010, le marché hôtelier s’est stabilisé en Europe et aux États-Unis, alors que le prix des nuitées continuait à chuter dans les pays arabes. Pour la sixième fois consécutive, Moscou arrive en tête du classement des prix moyens d’hôtel, avec 309 euros par nuit, même si ce chiffre correspond à un recul de 12% en monnaie locale par rapport à la période de référence de l’année précédente.

La moitié des dix villes hôtelières les plus chères du monde se situent en Europe, Genève arrivant en deuxième position (240€), Paris en quatrième position (227€) suivie de Zurich (228€), Stockholm (221€) et Oslo (211€). Hong Kong se classe en troisième position pour les tarifs de nuit d’hôtel les plus chers (238€), qui ont ainsi progressé de 13% par rapport à la période de référence de l’année précédente. En Allemagne, Francfort-sur-le-Main reste la ville où les chambres d’hôtel sont les plus chères, mais se situe néanmoins nettement en dessous du peloton de tête, à 187 euros.
Aux États-Unis, les tarifs des nuitées sont demeurés globalement inchangés. Les villes de New
York (234€) et Washington (233€) font partie du palmarès. Il n’y a qu’à San Francisco que les prix ont diminué de 11%. Les Émirats Arabes Unis, le Bahreïn, le Qatar et le Sultanat d’Oman ont, dans l’ensemble, enregistré une chute de plus de 10% des tarifs des nuitées. A l’échelle mondiale, les baisses de prix les plus importantes ont été accusées à Abu Dhabi (moins 25%) et Bangalore (moins 21%). Les plus fortes hausses de tarifs ont été enregistrées à Sydney (24%) et Johannesburg (20%), ce dernier chiffre étant essentiellement dû, de l’avis de HRG, à la Coupe du monde de football.