Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Hôtels: des prix moyens en hausse en Europe en 2014


HRS Corporate a dévoilé son baromètre Hôtel Price Radar annuel. 2014 a suivi la tendance à la hausse observée en 2013 sur les prix moyens de l'hôtellerie européenne. Si Londres et Zurich restent les villes les plus onéreuses d’Europe, l'augmentation a été encore plus marquée dans les pays du sud de l’Europe.



Une hausse globale importante des prix moyens d'une nuitée a été observée sur les pays de l'Europe du Sud. Les plus fortes progressions de l’ADR (Average Daily Rate) ont été enregistrées à Athènes (+35 %), Lisbonne (+15.2 %), Madrid (+9.9 %), Rome (+7.5 %) et Milan (+4.7 %).
En revanche, les métropoles du nord de l’Europe connaissent des hausses tarifaires modérées (notamment dans les principales villes allemandes dont par exemple Berlin avec +1.1%) voire des baisses (-1.6% à Vienne). Pour HRS Corporate, cette situation «s’expliquer par le fait que, contrairement aux villes du sud, elles ont toujours réussi à maintenir leur ADR ces dernières années».
Après une année 2013 en berne (+0.35 %), l’hôtellerie parisienne suit en 2014 la tendance continentale avec une hausse de +3.7% pour parvenir à un prix moyen des nuitées de 139 €. En termes de prix, Londres (165 €) prend le titre de ville la plus chère en Europe à Zurich (144 €). En outre, les tarifs des hôtels à Moscou ont baissé de manière significative (-12 % / 125 €) ainsi qu’à Oslo (-13 % / 115 €).

Une forte augmentation en Amérique du Nord et une stagnation en Asie
Le taux journalier moyen (ADR) des principales métropoles américaines est orienté à la hausse, «conséquence probable de la reprise économique outre–atlantique», estime HRS. New-York est la ville aux hôtels les plus chers du monde avec un prix moyen de 206 € (+10.3 %). Dans son sillage, on trouve aussi Washington (170€ / +17.2 %), Miami (121€ / +5.3 %) et Toronto (112€ / +13.1 %). Sur le continent sud américain, Rio de Janeiro garde un niveau tarifaire élevé (168 €) en dépit d’une baisse (-6.2 %).
En Asie, les villes chinoises conservent une tendance haussière à nuancer avec le niveau de leur ADR (Shanghai 70 € / +9 %, Pékin 72 € / +3 %). Parmi les métropoles les plus chères du continent asiatique, on remarque une croissance modérée à Singapour (150 € / +3.8 %) ou Tokyo (135 € / +0.5 %) et des baisses significatives à Séoul (113€ / -17%) ou Sydney (163€ / -6.3%).
«De manière générale, les tarifs hôteliers ont connu en 2014 des fluctuations significatives et les différents indicateurs du marché laissent penser que cette tendance se poursuivra cette année. Les tarifs négociés ou tarifs spécifiques entreprises seront donc une fois de plus en 2015 une des clés majeures pour permettre aux sociétés d’améliorer la performance de leurs achats hôtels», explique Emmanuel Ebray, Directeur HRS France.

Cliquer sur l'image pour améliorer sa lisibilité