Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


IAG ne s'inquiète pas du retrait de Bankia


La crise que traverse l’Espagne pourrait bien avoir des conséquences sur le capital d' IAG, la holding liant British Airways et Iberia. Willie Walsh, directeur général du groupe aérien International Airlines Group (IAG), a reconnu que la banque espagnole Bankia - qui détient 12 % du groupe aérien - pourrait très probablement vendre ses actions.



IAG ne s'inquiète pas du retrait de Bankia
La banque espagnole très endettée a été récemment nationalisée. Afin de redresser sa situation financière critique et dégager de nouveaux fonds, elle pourrait se séparer de ses actions du groupe IAG. «Il y a des investisseurs intéressés pour remplacer Bankia et, selon moi, ce n'est plus une question de savoir si elle va se désengager ou non, mais plutôt de quand elle va le faire», a déclaré Willie Walsh au journal économique Expansion. Bankia n’étant pas un actionnaire stratégique, le patron IAG est plutôt serein quant au futur acquéreur. D’ailleurs, il a indiqué ne voir aucun inconvénient à accueillir plusieurs actionnaires ou même un autre transporteur, du moment qu’il soit un actionnaire neutre et n’implique aucun changement dans la gestion de la holding.