Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


IAG voit la vie en rose pour 5 ans


Lors de la journée-investisseurs du 7 novembre 2014, IAG a dévoilé son plan stratégique 2016-2020. Le groupe propriétaire de British Airways, Iberia et Vueling a également annoncé qu'il verserait des dividendes l'an prochain.



IAG indique dans son communiqué avoir «réalisé des progrès significatifs en 2014». Le groupe précise «Nous restons confiants concernant notre capacité à atteindre nos objectifs financiers de 2015, ce qui à notre avis constitue la base pour commencer à verser des dividendes». Si Air France-KLM et Lufthansa ont corrigé leurs prévisions à la baisse, la holding anglo-espagnole a au contraire revu à la hausse son objectif de bénéfices d’exploitation pour 2014, soit entre 550 à 600 millions d’euros avant exceptionnel. Elle compte transformer cette performance en 2015. Elle table sur un résultat d’exploitation de près de 1,8 milliard d’euros et un chiffre d’affaires d’environ 20 milliards d’euros pour 2015. Ces résultats seront principalement portés par British Airways (1,3 milliard d’euros de résultat d’exploitation en 2015). Néanmoins, Iberia devrait à nouveau être dans le vert dès cette année.

IAG compte également sur une progression annuelle à deux chiffres pour son bénéfice par action entre 2016 et 2020, avec une marge opérationnelle de 10% à 14%. Elle va également investir 16,5 milliards d’euros pendant ces 5 ans. Le plan stratégique s'appuie notamment sur le renouvellement de la flotte du groupe. L'entreprise compte également développer l'offre long-courrier de British Airways grâce à ses partenariat avec American Airlines aux USA, Qatar Airways dans le Golfe et Comair en Afrique du Sud.

Elle souhaite aussi faire de Madrid-Barajas un hub important pour le trafic entre l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Afrique et l’Asie. Ainsi Ibera redeviendrait la compagnie numéro 1 des liaisons Amérique du Sud/Europe, place actuellement tenue par Air France-KLM.

IAG prévoit également poursuivre le développement qualitatif de la low-cost Vueling. Le groupe compte sur sa classe business, ses salons, son programme de fidélisation et ses partenariats avec des compagnies traditionnelles pour attirer le trafic low-cost premium comme les voyageurs d'affaires.