Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


IATA confirme que 2014 a été l’une des années les plus sûres du transport aérien


Officiellement, l’année 2014 a été l’une des plus sures du transport aérien…en valeur relative. En clair, le ratio nombre de vols/décès accidentels est très bas. Pour IATA, l’avion reste le moyen de transport sur les courtes et longues distances.



Les 12 accidents mortels de 2014, qui ont fait 641 morts en 2014 (contre 19 accidents pour 517 morts entre 2009 et 2013) ne tiennent pas compte du drame Ukrainien de la Malaysia Airlines, qui tient de l’acte de guerre et non de l’accident aérien. L'année 2014 est donc l'une des plus sûres de l'histoire de l'aviation malgré ce drame et la disparition du vol MH 370.

IATA confirme que des études poussées sont aujourd’hui menées par les compagnies et les avionneurs pour sécuriser la gestion des datas de vols et optimiser la transmission des informations récoltées par les boites noires.
 

Les chiffres sur la sécurité en 2014

 · Plus de 3,3 milliards de personnes ont voyagé en  toute sécurité sur 38 millions de vols  (30,6 millions par avion à réaction, 7,4 millions par turbopropulseur).
· Il y a eu 73 accidents (tous types d’aéronef s confondus), soit 81 de moins qu’en 2013, la  moyenne sur cinq ans étant de 86 par année.  
· On déplore 12 accidents avec décès (tous types d’aéronefs ), contre 16 en 2013, avec  une moyenne sur cinq ans de 19.
· 16 % des accidents ont été mortels, soit moins que la moyenne sur cinq ans (22 %).
· Il y a eu 7 accidents d’avion à réaction avec perte de coque, contre 12 en 2013 , et 16  par année en moyenne sur cinq ans.
· Trois accidents mortels avec perte de coque impliquaient des avions à réaction, en  baisse par rapport aux six de 2013, la moyenne sur cinq ans étant de huit.  
· Il y a eu 17 accidents avec perte de coque impliquant des turbopropulseurs, dont neuf  ont causé des décès.  
· Le nombre de décès s’élève à 641, contre 210 en 2013, pour une moyenne sur cinq ans  de 517