Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


IATA envisage d'interdire l'alcool dans les avions


IATA a révélé qu’un vol par jour était perturbé par un incident à bord, souvent du fait de l’alcool. Pour mettre un terme à ces problèmes récurrents, l’association aérienne envisagerait d’interdire l’alcool dans les avions selon un journal suisse.



Guillaume GRANDIN
Guillaume GRANDIN
Les voyageurs d’affaires devront-ils bientôt dire adieu à la coupe de champagne qui les accueille en classe Business ou au verre de vin qui accompagne leur plateau-repas ? Peut-être. IATA envisagerait de faire interdire l’alcool à bord des avions, selon le journal Le Matin. L’association qui a révélé fin 2013 que les cas d’incivilités dans les avions avaient été multipliés par 8 entre 2008 et 2011, veut lutter contre les problèmes de sécurité et les coûts engendrés par les passagers ivres. Elle compterait profiter de la Conférence de Montréal de mars prochain pour obtenir un accord élargissant les droits des pilotes et de l’équipage envers les perturbateurs. Les membres de l'organisation pourraient ainsi valider la restriction ou la suppression des boissons alcoolisées à bord ou encore la confiscation pendant le vol des bouteilles achetées au duty-free. Certaines compagnies ont déjà pris individuellement des mesures similaires. Par exemple, Aeroflot ne sert plus d’alcool sur ses vols internationaux depuis plusieurs années.