Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


IATA met son projet "Cabin OK" sur pause


Les clarifications de IATA sur son projet "Cabin OK" n'auront pas suffi pour apaiser les inquiétudes des acteurs de l'aérien, du tourisme et des passagers. L'association mondiale des compagnies aériennes a donc décidé de suspendre le déploiement de cette initiative qui avait établi que la taille idéale des bagages à main pour éviter les problèmes de place dans la cabine était 55 x 35 x 20 cm, soit des dimensions plus petites que la plupart des limites imposées par les compagnies aériennes.



En présentant son logo "Cabin OK" et la dimension optimale d'un bagage à main (55 x 35 x 20cm) lors de son assemblée annuelle le 9 juin dernière, IATA pensait régler le problème du manque de place dans les coffres des avions et le ralentissement des embarquements observé. Mais son projet n'a pas été accueilli les bras ouverts. De nombreuses voix se sont élevées en découvrant cette taille plus petite que la majorité des normes mises en place par les compagnies aériennes.

Face à ce tollé, l'association aérienne a annoncé le 17 juin qu'elle mettait ce projet en pause. Si elle assure dans son communiqué que l’intérêt pour le programme Cabin OK a été immense, elle reconnaît que les médias et les acteurs du secteur ont soulevé plusieurs points de préoccupation, surtout en Amérique du Nord. «Aujourd'hui, nous arrêtons le déploiement de Cabin OK et nous lançons une réévaluation complète du programme avec le projet d'impliquer davantage les participants du programme, le reste de nos membres et d'autres intervenants clés», a expliqué Tom Windmuller, Senior Vice President, Airport, Passenger, Cargo and Security.