Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 2 Mars 2011

IATA plus pessimiste en 2011 pour l'industrie aérienne



Avec la crise des prix du pétrole que traverse actuellement le monde du transport aérien, IATA a dressé hier mercredi 2 mars, une prévision en demi-teinte des résultats économiques attendus pour 2011. Selon son directeur, Giovanni Bisignani, les bénéfices prévisionnels attendus en 2011 passent désormais à 8,6 milliards de dollars contre 9,1 milliards de dollars, une estimation formulée en décembre 2010. Le chiffre d'affaires de l'industrie, estimé à 594 milliards de dollars ne devrait dégager au final qu'une marge bénéficiaire nette de 1,4%. Selon IATA la note en carburant devrait dépasser en 2011 les 166 milliards de dollars.



l'IATA a relevé son hypothèse moyenne d'un prix du pétrole en 2011 à 96 dollars le baril de Brent (contre 84 $ estimé en Décembre dernier), en ligne avec les prévisions du marché. Ce prix moyen devrait conduire à une hausse de la facture de carburant d'environ 10 millairds de dollars. Le carburant devrait représenter cette année 29% des coûts totaux d'exploitation contre 26% en 2010.

Giovanni Bisignani veut pourtant croire à une forte reprise de l'aérien malgré les incertitudes qui pèsent sur le prix du carburant "Les compagnies ont appris à surmonter les crises et à s'adapter" poursuit le patron de IATA qui notre "que la demande dans le transport aérien est en forte hausse.