Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


IATA revoit ses prévisions 2014 à la baisse


La hausse des prix du pétrole et les tensions internationales devraient peser sur l’activité des compagnies aériennes en 2014. L’association internationale pour le transport aérien (IATA) a annoncé qu’elle révisait à la baisse ses prévisions 2014 faites en décembre dernier.



IATA a revu sa copie : l’association estime que le secteur des compagnies aériennes enregistrera en 2014 un bénéfice de 18,7 milliard de dollars, soit un milliard de moins que les prévisions de décembre dernier. Les revenus globaux devraient atteindre 745 milliards avec une marge de 2,5 %. Lors des dernières estimations, l’organisation tablait sur un chiffre d'affaires de 743 milliards et une marge de 2,6%. «De manière générale, les perspectives sont positives, avec une forte demande liée à la reprise économique», a confié Tony Tyler le directeur général de l'IATA. Cette révision légèrement à la baisse s’explique par les tensions géopolitiques (par exemple la situation tendue en Urkraine) mais également à la hausse du carburant. Le tarif moyen devrait être de 108 dollars le baril, soit 3,5 dollars de plus que lors de la précédente prévision. La demande des passagers devrait progresser de 5,8 % en 2014.

Dans le détail, l’association compte sur des bénéfices pour les transporteurs européens de 3,1 milliards de dollars, soit une baisse de 100 millions par rapport aux estimations de décembre.
En Amérique du Nord, IATA prévoit des bénéfices de 8,6 milliards (+300 millions par rapport aux chiffres de décembre). Les prévisions pour l'Asie-Pacifique ont été revues à la baisse. Elles ont été diminuées de 400 millions pour atteindre 3,7 milliards, en raison des fluctuations sur les taux de change et de perspectives de croissance plus faibles en Inde, en Indonésie et en Chine.