Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


IFTM Top Resa : élève doué mais peut encore mieux faire


Les pessimistes parleront d’un verre à moitié vide, les autres le verront presque plein. Les bilans de salon ressemblent toujours à ces batailles de chiffres que l’on retrouve en parlant du chômage ou du nombre de manifestants.



© A. Nestora
© A. Nestora
Un chiffre et un seul ressort du bilan fourni par l’IFTM : 30.929 professionnels. Ne cherchez pas dans le détail, le salon n’a pas souhaité communiquer sur le sujet. En matière de business travel, on restera avec les 28 marques présentes et quelques belles discussions sur l’actualité du moment : la vente de KDS ou le Hub Conect (ou datas connect), nouveau sujet de discussion s’il en est et qui devrait balayer le bleisure pourtant omniprésent cette année.

Au final, ce qui compte le plus c’est l’éternel retour sur investissement. A ce niveau, l’IFTM Top Resa a séduit les uns, enthousiasmés les autres et déçus certains d’entre eux. Globalement, pas de réelles et grandes surprises pendant le salon. Des acheteurs connus venus rencontrer des fournisseurs et un regain de curiosité pour le seul et unique SBT encore indépendant Maya d’iAlabatros. Mais ce n’est pas le seul stand à avoir attiré du monde. Amadeus comme Air France, deux poids lourds, se disent satisfaits du niveau de contacts. Même son de cloche pour HCorpo ou FCM Travel Solutions qui ont pu ainsi repréciser leurs différences et démontrer leur savoir-faire technologique. Deux absents de taille, HRS et Concur, tous deux organisateurs d’événements dédiés d’ici quelques jours et qui ont préféré se concentrer sur leurs opérations.

Faut-il regretter d’y être venu ? La question pourrait se poser s’il n’y avait eu les JIVA (Journées Internationales du Voyage d’Affaires) pour dynamiser un contenu en perpétuelle mutation depuis deux ans. Visites sur les stands et conférences sont ainsi les deux mamelles du savoir des acheteurs. Une fois par an, le rendez-vous est utile même si plus de 150 manifestations autour du Voyage d’affaires seront organisées en 2016.

Grande satisfaction pour DéplacementsPros : le Baromètre du voyage d’affaires reste la conférence la plus suivie avec au final 693 auditeurs pour la Journée Internationale du Voyage d’Affaires. C’est la 5ème année que cette conférence fait le plein. Merci à tous et plus particulièrement à EPSA, Jordi Staelen et Yann le Goff. Pour ce dernier, "Le salon permet de faire le point en une journée sur la vision du marché pour les 12 mois à venir". Et de préciser: "Face aux crises que l’on a traversé et à celles qui nous attendent, savoir n’est plus un luxe mais une réelle obligation".

Il reste à évoquer l’organisation physique de la manifestation. Elle a déçu. Mais à quelques jours du salon de l’auto (en plein montage dans les halls adjacents à celui qui abritait L’IFTM Top Resa) et en pleine période de travaux ou marteaux-piqueurs rivalisaient de technicité avec les groupes venus des Antilles ou de Cuba… Le choix des organisateurs était restreint.

Admettons qu’il est difficile de négocier avec ViParis qui gère les espaces de la Porte de Versailles. Mais, il faudrait revoir la signalisation, repenser les salles de conférences qui ressemblaient dès 11 heures au salon de la gastronomie avec des forts relents de cuisine venus d’on ne sait où ! Un bar VIP au niveau du club affaires manquait tout comme une meilleure information autour des rencontres organisées au sous-sol. Bref, des petits points de détail capables de devenir très vite agaçants.

Si l’on fait un bilan à chaud, on aura compris qu’une très grande majorité d’exposants reviendra en 2017. La 39ème édition d’IFTM Top Resa MAP Pro se déroulera du 26 au 29 septembre 2017, mais cette fois de plain-pied dans le Pavillon 1, puisque le Mondial de l'Auto n'a lieu qu'une année sur deux.

Marcel Lévy

Mercredi 28 Septembre 2016


Notez


1.Posté par Poupart le 29/09/2016 10:07
Je ne vous trouve pas trés objectif sur ce coup là.
Les conférences ressemblent à des copier/coller d'une année sur l'autre, le bleisure/KDS et Maya sont des sujets bien loin de nos préoccupations d'acheteurs!
A quand des nouveautés, de la valeur ajouté dans les propositions du marché.
Les consultants intervenant lors des conférences doivent prendre position et bousculer les acteurs.
Tout ceci est pour l'instant trop policé!

2.Posté par Marcel Levy le 29/09/2016 13:56
Bonjour

Je ne partage pas tout à fait votre vision Les évolutions se feront autour de la techno et de l'indépendance de ceux qui manient les outils. Les acheteurs ont trop longtemps reproché aux TMC d'être juges et arbitres. Vont-ils le faire avec leurs fournisseurs technologiques ? Vous seuls, aux achats, détenez la réponse.

Idem pour le générationnelle engagée depuis quelques années. Le bleisure est leur sujet... Mais visiblement pas celui des acheteurs. Le hiatus se développe et pourrait conduire à un rejet du voyage par des générations qui n'ont pas la même valeur du déplacement que leurs anciens. Nous publierons mardi 4 octobre un article intéressant sur la perception sociale du voyageur d'affaires.

Là où je partage votre point de vue, c'est autour de la dynamique des consultants. Elle devrait appuyer plus sur le change management car la valeur ajoutée n'a pas la même valeur pour X que pour Y. Seule la réalité de l'offre compte,

Avec toutes mes amitiés
Marcel Lévy