Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Il est vert mon voyage ?




Véritable trend de fond ou simple maquillage marketing ? Difficile à dire pour l’instant, toujours est-il que le voyage d’affaires se met au vert. L’ensemble de l’industrie touristique (des voyages loisirs au haut de gamme) s’étant déjà engouffrée dans la brèche, il apparaît somme toute assez logique que le business affiche également ses prétentions écologiques. Et comme dans les autres secteurs, il semblerait que cette volonté de voyager vert émane d’abord du voyageur….

Sans chercher qui, de l’œuf ou de la poule, est apparu en premier, si les entreprises s’habillent de vert, c’est d’abord et avant tout pour plaire à leurs salariés ! Ainsi au cours des dîners, c’est avec une certaine fierté dans la voix que l’on entend tel cadre déclarer que son entreprise compense les émissions de CO2 émises par les déplacements professionnels, tel autre expliquer qu’un responsable développement durable, nouvellement nommé, va s’attaquer à la flotte des véhicules professionnels pour la rendre moins polluante… Les business travellers se sentiraient-ils, par leur activité, plus concernés par les problématiques environnementales ? Peut-être. Ainsi un patron de filiale d’une entreprise française fortement présente à l’international nous confiait récemment que les actions de l’entreprise en faveur de l’environnement étaient devenues un argument de choix non négligeable pour les futurs collaborateurs. « Sans être un critère de décision déterminant dans le choix d’un job, c’est une question qui revient souvent chez nos candidats, particulièrement ceux qui sont amenés à se déplacer ». Une tendance confirmée par les fournisseurs de services comme, par exemple, les loueurs de voitures. Ainsi, Eric Ledroux, Directeur Général France chez Europcar : « Je crois qu'il y a aujourd'hui une prise de conscience globale de la part des industriels et des entreprises, parfois dans un souci marketing, parfois avec une véritable volonté d'agir. Dans un cas comme dans l'autre, seul le résultat compte. Dans le cadre d'appel d'offres pour le voyage d'affaires, les entreprises nous posent aujourd'hui des questions sur les voitures propres. Elles veulent connaître le bilan carbone des trajets qu'elles vont effectuer». Certains On Line Booking Tools intègrent même aujourd’hui le coût carbone dans l’addition globale du déplacement d’affaires…
Sans être aujourd’hui véritablement déterminant, le critère environnemental commence à avoir une petite place dans la grille complexe qui détermine les différents éléments d’un déplacement. Reste à voir, dans les mois qui viennent, comment cette place évoluera…

Stéphanie Clément


Jeudi 10 Janvier 2008


Notez