Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Il sème la panique dans l'avion en voyageant avec un serpent


Plusieurs compagnies ont déjà eu des serpents comme passagers surprises. Et si le reptile n’a pas l’idée d’entrer clandestinement dans l’avion, des passagers l’ont parfois pour lui ! Un britannique a semé la panique sur un vol EasyJet Tel Aviv-Londres Luton en voyageant avec un serpent des blés.



Adam Gubbay a ramené un souvenir un peu particulier de son séjour en Israël : un serpent des blés d’environ 76 centimètres. Il a transporté l’animal dans une boite en carton percée de plusieurs trous, elle-même placée dans son sac cabine. S’il a passé la sécurité de l’aéroport sans problème - bien que le bagage ait bipé - sa voisine de siège n’a pas fait preuve du même sang froid en découvrant la présence du reptile. Alors qu’il donnait de l’eau au serpent baptisé Milky «Une femme de notre rangée a commencé à hurler : un serpent dans l’avion ! Certaines personnes avaient peur mais d’autres étaient calmes», explique t-il. Devant cette agitation, le pilote a menacé de dérouter l’avion pour atterrir d’urgence. Le passager a donc rapidement remis le reptile dans sa boite et le calme est revenu dans la cabine. A son arrivée à Londres Luton, le jeune homme de 24 ans était attendu par la police. Après un avertissement, il a pu rentrer chez lui avec le serpent «Tout cela n'était qu'un malentendu», a-t-il expliqué au Daily Mirror. «Je suis un amoureux des animaux et c'était vraiment très stressant». Le porte-parole d’EasyJet a rappelé pour sa part que les reptiles n’étaient pas autorisés à bord des appareils. Il ajoute «Le serpent inoffensif est resté dans sa boite pendant tout le vol et les passagers n’étaient pas en danger. Nous avons cependant demandé à l’aéroport de déterminer pourquoi le reptile n’avait pas été détecté».