Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Ils se disputent l'accoudoir et l'avion prend une heure de retard


L’espace confiné des avions réveille parfois les instincts territoriaux des voyageurs. Alors que Swiss a vu deux clients en venir aux mains pour un dossier début septembre, la compagnie canadienne WestJet a été retardée d'une heure, le 17 octobre 2012, par deux passagers qui se disputaient un accoudoir.



Ils se disputent l'accoudoir et l'avion prend une heure de retard
Deux sièges, un accoudoir de séparation… voila une équation qui frustre de nombreux voyageurs. Les deux passagers du vol WestJet qui se préparait à décoller de l’aéroport de Calgary le 17 octobre, ne sont pas parvenus à la résoudre dans le calme. Les deux hommes se sont disputés pour déterminer qui avait plus de droit sur cette partie du fauteuil. Les mots échangés ont pris de telles propositions que l’avion a fait demi-tour vers l’aérogare. La police est venue chercher les perturbateurs possessifs. «Nous les avons fait descendre, nous leur avons parlé et… ils ont tous les deux réalisé qu’ils étaient plutôt idiots», a expliqué le sergent Gord Nyhus. L’appareil a cependant décollé sans eux, et avec environ une heure de retard. Aucune plainte n’a été déposée à leur encontre. Ils sont ainsi partis plus tard dans des avions différents.