Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Lundi 1 Février 2016

In Extenso : un mois de décembre difficile pour l’hôtellerie française


Le baromètre In Extenso Deloitte confirme que le secteur hôtelier n'a pas été épargné en décembre. Les effets des attentats se font sentir et pour l’ensemble des catégories, la fréquentation a reculé sur Paris, mais également sur l’Île de France. Les régions ont également fait grise mine.



Le Baromètre In Extenso Deloitte explique: "Si les grands événements qui ont pris place en Île-de-France sur les mois de Novembre et Décembre ont sans doute permis de limiter la dégradation, les effets post 13 Novembre sur la fréquentation des hôtels en l'île-de-France se sont cruellement fait sentir sur le mois de Décembre". La fréquentation affiche une baisse de -15,4% à -24,3%, selon les catégories sur Paris. Elle est également en recul sur la grande majorité des départements de l’Île-de-France. Le taux d'occupation a chuté de -36,0% sur la Défense et de 7,7% sur le reste région francilienne. Finalement, seuls les sites ayant pu bénéficier pleinement des effets positifs de la COP21 ont enregistré des performances plus réjouissantes. Par exemple, Roissy CDG a vu son taux d'occupation grimper de 1,2% en décembre.

La plupart des hôteliers ont pris le parti de ne pas casser les prix. Les prix moyens, dans l’ensemble, se maintiennent sur la période et la baisse de fréquentation tire mécaniquement le REVPAR vers le bas. "Ainsi, avec deux «épisodes» terroristes, et un été timide, notamment pour l’hôtellerie milieu de gamme, Paris termine l’exercice 2015 en recul assez marqué sur l’ensemble des catégories, la catégorie Haut de Gamme étant la seule à parvenir à un quasi maintien du REVPAR avec une baisse de «seulement» 0,7%".

La Province
Pour le reste des territoires, le constat sur le mois de Décembre est plus ou moins identique. Sur la Côte d’Azur, les REVPAR sont en recul de -13% à -1,9%, essentiellement sous l’effet du recul du prix moyen. Seule, l’hôtellerie Haut de Gamme sur la Côte d’Azur, avec une hausse sensible de la fréquentation, voit son REVPAR progresser de 9,6%. "Dans un sens comme dans l’autre, ces constats doivent être relativisés, considérant d’une part que le mois de Décembre 2014 avait été globalement positif pour la Côte d’Azur et le reste de la province, considérant d’autre part que le mois de Décembre reste un mois relativement marginal en terme de fréquentation, en comparaison notamment avec les mois d’été. Les résultats positifs enregistrés jusque-là n’auront donc pas été remis en question par les résultats du mois de Décembre". En effet sur l'année 2015, la Côte d’Azur présente des progressions de REVPAR de +4,1% à +13,5% selon les catégories, la Province est également en progression.

En province hors Côte d'Azur, seuls les secteurs Grand Luxe et Économique ont enregistré une hausse de leur taux d'occupation en décembre avec respectivement avec respectivement +5,2% et 1,5%. Par contre, le RevPAR chute sur tous les segments, enregistrant des reculs allant de -0,6% à 5,5%. Sur l'année, les performances sont plus positives. Seule la gamme Super-Eco présente une baisse de son TO (-2,5%) et de son RevPAR (0,9%).
Notez




Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.