Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 22 Février 2016

Inde : le quai d'orsay recommande la prudence dans l'Etat de l'Haryana



L’état de l’Haryana, situé dans le nord de l'Inde, a été le théâtre de violentes émeutes entre le 20 et 22 février 2016. Les membres de la caste des Jats, petits propriétaires terriens, manifestaient pour bénéficier de quotas pour des emplois dans la fonction publique ainsi que des places dans les universités pour leurs enfants. Un accord a été trouvé. Toutefois le quai d’Orsay invite les voyageurs d'affaires en déplacement professionnel dans cette région à se montrer prudents.



Palais des Assemblées du Pendjab et de l'Haryana. Crédit : duncid at Wikipédia
Palais des Assemblées du Pendjab et de l'Haryana. Crédit : duncid at Wikipédia
Le quai d'Orsay prévient sur son site: "En raison des troubles consécutifs à des violentes manifestations ayant fait plusieurs morts et de nombreux blessés dans l’Etat de l’Haryana entre le 20 et le 22 février, la circulation routière et ferroviaire demeure fortement perturbée. Si la reprise du trafic est en cours, de nombreux axes sont encore totalement ou partiellement bloqués, notamment au niveau de certaines autoroutes (NH1, New Delhi – Chandigarh, et NH 10, New Delhi – Mandi-Dabwali). Des retards et des annulations sont encore à prévoir sur les trains et cars". Il précise que les liaisons aériennes ne sont pas perturbées mais sont en revanche surchargées.

Le Quai d'Orsay met également en garde: "Dans ce contexte, les voyageurs amenés à traverser l’Haryana pour se rendre à Chandigarh, voire dans le Rajasthan, sont invités à faire preuve de prudence en repoussant, si possible, leurs déplacements dans cette région et en s’informant sur l’évolution de la situation sur le terrain, qui évolue très rapidement. Il est par ailleurs recommandé de se tenir à l’écart des manifestations et, en cas de doute, de rester à son hôtel".