Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Indigo préfère les voyageurs d'affaires aux enfants


Il n'est pas forcement facile de se reposer avant un rendez-vous ou de travailler sur un dossier en vol si son jeune voisin fait une crise de larme. Pour éviter de ce genre de désagrément aux voyageurs d'affaires, des compagnies ont créé des Quiet Zone où les passagers de moins de 12 ans sont bannis. La compagnie indienne Indigo est la dernière en date à opter pour cette solution.



Paul Spijkers at Wikipedia
Paul Spijkers at Wikipedia
La low cost indienne Indigo a décidé de créer des Quiet Zone, terminologie diplomatique pour dire zone sans enfant. En effet, la compagnie indienne domestique interdit les sièges premium aux passagers de moins de 12 ans. C'est à dire les places à l'avant de l'avion ou celles offrant plus d'espace pour les jambes, situées près des issus de secours.

Elle explique dans un communiqué "Gardant à l'esprit le confort de nos passagers, les rangs 1 à 4 et 11 à 14 sont généralement gardés comme Quiet Zone sur les vols Indigo. Ces zones ont été créées pour les voyageurs d'affaires qui préfèrent utiliser ce temps calme pour travailler".

La mesure a été mise en place au début du mois et reçoit des feedbacks mitigés sur les réseaux sociaux. Le transporteur n'est pourtant pas le premier à mettre en place ce dispositif : AirAsia l'a adopté depuis février 2013.