Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Inquiétude des compagnies aériennes européennes après les menaces libyennes


Officiellement, les menaces du Colonel Kadhafi vis-à-vis des européens et des américains ne sont pas prises au sérieux par les pays engagés dans la protection des populations civiles en Libye. Malgré ses déclarations, dans lesquelles il affirmait qu'il s'attaquerait au trafic maritime et aérien en Méditerranée, la coalition européano/Américaine déclare "ne pas s'inquiéter" de ce qu'elle qualifie de "gesticulations".



Officiellement seulement, car les compagnies aériennes européennes et américaines se souviennent encore des deux attentats attribués au chef d’état Libyen : celui du DC10 d’UTA le 19 septembre 1989 et de Lockerbie, le 21 décembre 1988 contre un 747 100 de la Pan Am.

Les deux opérations terroristes auraient été financés par les services secrets Libyens. Conséquences de ces craintes : des mesures de sécurité renforcées ces prochains jours et un contrôle plus poussé du fret embarqué dans les appareils. Selon une source proche d’Air France, ces mesures de sécurité «étaient de toute façon accrues ces dernières semaines en raison des risques attentats évoqués par les britanniques le mois dernier». Pour l'heure, l'un des fils du Colonel Kadhafi a fait savoir que son pays n'envisageait pas de s'attaquer à des vols commerciaux en Méditerranée... Mais est-il fiable ?