Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 5 Juin 2011

Intoxications alimentaires en Allemagne, les voyageurs d'affaires avertis



Pour les responsables français de vieille sanitaire, l'épidémie d’intoxications d’origine alimentaire due à une bactérie, de type "Escherichia coli enterohémorragique", qui touche en particulier l’Allemagne, doit faire l'objet d'attentions particulières pour tous les voyageurs qui devraient se rendre en Allemagne ces prochains jours. Il est conseillé aux entreprises d'informer leurs voyageurs des précautions et des risques liés à cette épidémie...



Selon les spécialistes, la transmission de cette bactérie s’effectue essentiellement par l’ingestion d’aliments contaminés, cette contamination ayant pu être provoquée par un contact avec des déjections d’animaux domestiques ou sauvages lors de la culture ou de la manipulation. Sa contagiosité est faible. Les autorités sanitaires rappellent donc les règles d’hygiène habituelles :
• se laver les mains avant chaque repas et après chaque passage aux toilettes,
• concernant plus particulièrement les fruits et les légumes, les laver, les éplucher ou les faire cuire avant de les consommer.

En France, les quelques personnes malades à cause de la bactérie en question ont toutes séjourné ou résidé en Allemagne dans les 15 jours précédant le début des symptômes. En liaison avec l’Institut de veille sanitaire (Invs), le dispositif de surveillance a été renforcé sur l’ensemble du territoire.
L'Invs précise que l'E. coli enterohémorragique EHEC (ou STEC) serait responsable de manifestations cliniques variées : diarrhée banale ou sanglante pouvant évoluer dans 5 à 8 % des cas vers une complication grave le syndrome hémolytique et urémique (SHU). L'homme se contamine principalement par la consommation d'aliments contaminés. Il peut aussi se contaminer par contact avec une personne infectée ou par contact avec des animaux contaminés ou l'environnement contaminé par les matières fécales de ces animaux;. Les principaux aliments à risque sont les produits carnés consommés crus ou insuffisamment cuits, les produits laitiers au lait cru et les végétaux consommés crus.

Au 30 mai 2011, 329 cas survenus depuis le 2 mai ont été rapportés à l’Institut Robert Koch à Berlin. L’infection est due à un sérogroupe très rare de STEC (E. coli O104 : H4). Des cas chez des personnes ayant voyagé en Allemagne ont été rapportés dans 7 autres pays européens : Suède, Angleterre, Pays-Bas, Danemark, Autriche, Suisse, France.

En France, A ce jour, 6 cas de diarrhée sanglante chez des personnes ayant séjourné ou résidant en Allemagne dans les 15 jours précédant leurs symptômes ont été signalés à l’InVS. Il s’agit de 6 adultes d’âge compris entre 16 et 55 ans.