Mardi 16 Octobre 2012

Iran : les prix des billets domestiques pourraient augmenter de 50 %


Les déplacements en Iran sont déconseillés par le Quai d’Orsay compte tenu des tensions liées aux sanctions internationales appliquées contre Téhéran. Les voyageurs d’affaires qui s'y rendent néanmoins vont sans doute devoir payer très cher leur déplacement. Selon l’agence de presse iranienne Mehr les billets pourraient augmenter jusqu’à 50 % le mois prochain.



© Wikipedia - grand bazar de Téhéran
© Wikipedia - grand bazar de Téhéran
Cette augmentation serait la conséquence de l’importante dévaluation du Rial par rapport au Dollar, l'une des conséquences des sanctions prises par les USA et l’Europe en juillet envers l’Iran et son programme nucléaire. «Les compagnies domestiques doivent obtenir du gouvernement l’accès aux monnaies étrangères au taux de change officiel ou augmenter leur prix», a expliqué Mehrdad Lahouti, porte-parole de la commission du développement du parlement. Il a appuyé ses propos en avançant que les transporteurs avaient d’importants besoins d’exportation comme les pièces d’avion. Depuis août, le Rial a chuté de 40 % par rapport au Dollar. Pour protéger certains de ses importateurs, Téhéran propose un accès à la monnaie américaine au taux de la banque centrale (environ 12,260 rials). Mais les compagnies aériennes ne profitent pas de ce dispositif pour le moment. Cette déclaration intervient alors que l’Europe a adopté, le 15 octobre, de nouvelles mesures contre l’Iran.