Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 22 Avril 2010

Israël ferme ses frontières à l'iPad



Si l'état hébreu refuse pour l'instant de laisser entrer les iPad sur son territoire, c'est principalement en raison de la puissance trop élevée du Wifi qui pourrait, selon les autorités du pays, perturber les communications locales. Cette mesure n'est que temporaire car l'arrivée de la version européenne répondra aux normes autorisées.



Israël ferme ses frontières à l'iPad
Même aux Etats Unis, l'iPad connaît des soucis d'utilisation. Trois universités américaines ne souhaitent pas le voir utiliser sur le campus pour les mêmes raisons. A Princeton, le responsable technique a même promis que les "iPad" passés sous le manteau seraient confisqués s'ils étaient trouvés. Même son de cloche en Allemagne où la version US est montrée du doigt par les autorités germaniques en charge des télécommunications. Face à ces soucis, Apple devrait revoir le module Wifi utilisé aux Etats Unis mais n'annonce pas de modifications techniques avant une hypothétique V2, qui pourrait être présentée avant l'hiver. La firme californienne a également repoussé au 30 avril prochain la sortie aux USA de la version wifi + 3G qui présenterait, elle aussi, quelques problèmes en matière de niveau d'émission