Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


JAL n'est pas satisfaite de l'attribution des slots à Haneda


Japan Airlines et ANA se livrent une concurrence sans merci sur le sol japonais et l’attribution des slots à Haneda, dévoilée la semaine dernière, jette de l'huile sur le feu. La JAL estime qu'ANA a été favorisée et demande aux régulateurs d’effectuer un examen de la décision du gouvernement.



JAL n'est pas satisfaite de l'attribution des slots à Haneda
Alors que les nouveaux créneaux horaires disponibles avaient été partagés à parts égales au printemps dernier, JAL‎ n'a obtenu cette fois que 5 créneaux sur l’aéroport de Tokyo Haneda alors que ANA en a reçu 11. Pour obtenir cet avantage, ANA‎ a mis en avant que sa consœur avait déjà été fortement avantagée par son plan de sauvetage, financé par le gouvernement. Son point de vue semble avoir fait mouche mais JAL ne se laisse pas faire et calcule que son bénéfice opération pourrait diminuer annuellement de 6 MdsY (61,67 M$) : «Nous avons demandé aux régulateurs d'expliquer s'ils ont tenu compte de la commodité des voyageurs et de l'impact sur les alliances aériennes dans leur prise de décision», a indiqué son président Yoshiharu Ueki. Car il y a un impact direct des créneaux sur les Alliances : avec les nouveaux slots d’ANA, Star Alliance pourrait assurer 52 % des vols internationaux (47 % auparavant) tandis que Oneworld ne proposerait plus 25 % des liaisons internationales (33% auparavant).