Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Je sais, je sais, la femme est l'avenir de l'homme




J'ai longtemps hésité hier matin à hurler avec mes confrères autour de cette idée simple : la journée de la femme à 100 ans. La belle affaire. Si j'en crois les premiers textes bibliques, et contrairement à ce que la politique ou les extrémismes veulent nous faire croire, ça fait déjà belle lurette que le rôle de la femme est essentiel dans nos sociétés. Au risque de paraître démago, je crois sincèrement que 365 jours par an, les femmes démontrent leur efficacité et leur pouvoir, parfois discret, dans nos sociétés modernes. C’est pourquoi je fais le choix, assumé, de célébrer MA journée de la femme d’affaires !

Bien sûr, il y aura toujours des puristes pour montrer du doigt ce qui ne va pas dans notre société où des femmes sont battues, soumises voire humiliées. Heureusement que ces voix sont là. La femme est plus fragile, mais nous avons aussi démontré ici, voilà quelques semaines et avec l’appui d’un sondage et par l’humour, que la femme est plus intelligente que l’homme. Bien évidemment, il fallait prendre au second degré cette affirmation faite pour sourire et qui ne se voulait en aucun cas une étude scientifique parfaite. Nous avions d'ailleurs rappelé que sur les plateaux d'affaires comme dans les agences de voyages, les femmes étaient souvent considérées comme plus efficaces que les hommes lorsqu'il fallait gérer des situations complexes, des parcours difficiles qui faisaient appel à une logique et un bon sens que parfois, nous les hommes, n'avions pas. Je sais, ça fait mal ! Mais il faut bien se rendre compte que pour celles qui travaillent avec nous tous les jours, qui nous dirigent parfois, qui orientent nos choix ou nos décisions, qui s'occupent de notre environnement privé, on ne peut limiter à une seule journée l'intérêt qu'on leur porte. Et c’est cette idée que l’American Travel Management Institute veut mettre en place dans son cursus de formation des Travel Managers. Une sorte de 5 minutes tous les jours pour évoquer cette parité professionnelle qui doit exister dans les relations mais aussi au niveau des carrières et des salaires. En dévoilant le 8 mars cette proposition, l’ATMI, dirigée par une femme, Mary Cholsey, n’a pas uniquement pensé au coup de pub, elle veut insuffler cette idée qu’il faut former les femmes à devenir des dirigeantes efficaces et capables de dépasser leur féminité au seul profit de l’efficacité. Un peu utopique peut-être, mais tellement juste.

Marcel Lévy

Mardi 9 Mars 2010


Notez