Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Jet Airways parie sur l’A330-300 pour booster sa rentabilité


Émotion et plaisir ce mardi 11 décembre sur les visages de l’équipe de Jet Airways en Europe: elle a pris possession du premier de ses nouveaux avions, un A330-300 chargé d’améliorer son produit et faire chuter le coût du siège/ kilomètre !



DR B. Guisset
DR B. Guisset
Quand une compagnie restructure son réseau et limite ses destinations, elle cherche naturellement à maintenir voire développer sa recette et bien sûr, sa rentabilité. La suppression des destinations JFK et Chennai a provoqué une remise en question de l’équipe européenne de Jet Airways qui, avec 5 vols quotidiens vers l’Inde (3 de Londres, deux de Bruxelles vers Mumbai et Delhi), un vers Toronto et un autre sur Newark, s’adresse à la clientèle ethnique de la compagnie mais aussi aux voyageurs d’affaires.

Comment développer les recettes avec des lignes en moins ? La compagnie privée indienne espère avoir trouvé la martingale avec l’A330-300 qui, avec des coûts d’exploitation en hausse de 7%, permet d’augmenter de 30 % le nombre de sièges offerts par vol. «Il reste à les remplir mais ce n’est pas vraiment un problème. Ce qui compte, c’est de le remplir à la bonne recette !», reconnait en souriant Emmanuel Menu, Vice Président Régional pour l'Europe Continentale de la compagnie. Il compte sur l’attractivité du service et en particulier la nouvelle classe affaires de l’appareil pour attirer les voyageurs.

DR B. Guisset
DR B. Guisset

Une classe affaires toute neuve

L’appareil présenté ce mardi à Toulouse est le premier de 4 qui seront stationnés à Bruxelles. Le premier sera mis en service dès le 22 décembre sur Mumbai, le deuxième d’ici la fin janvier, et les deux autres avant la fin mars sur Toronto et New York- Newark. «Nous aurons ainsi un produit uniforme, capable de rassurer notre clientèle», souligne Emmanuel Menu.

Jet Airways est la première compagnie indienne à utiliser un A330-300, elle est également la première à utiliser la configuration très particulière de la nouvelle classe business avec des sièges imaginés par le français Zodiac. Pas moins de 34 fauteuils, qui se couchent pour un lit totalement plat, disposés de façon particulière : si les fauteuils centraux sont placés par deux, ceux des côtés sont tantôt individuels, tantôt accolés par deux. Selon ses besoins, le passager peut ainsi choisir un siège totalement isolé pour travailler en toute confidentialité à bord, ou choisir un siège double pour faciliter les échanges avec un collègue. Le siège, à trois positions, dispose d’un dispositif de massage, d’un écran 12,1 inch, d’une prise USB permettant le choix de sa propre musique ou le visionnage de ses propres vidéos sur l’écran, d’une prise multi-formats (y compris US). Originale, la tablette se tire à l’horizontale sous l’écran. Un petit placard, situé entre les deux sièges, permet de ranger lunettes et lecture par exemple.

En éco, les 293 sièges (placés en rangées en 2/4/2) disposent d’un espace pour les jambes de 32 inch, l’un des plus profonds du marché, avec la possibilité de basculer le dossier qui s’accompagne d’un glissement de l’assise. Une formule qui permet une position plus couchée, facilitée par un grand espace sous le siège précédent. Un écran 12 pouces permet de visualiser le programme de divertissement. Les coffres à bagages ont été surélevés, permettant à une personne d’1,80m de se tenir debout.

DR B. Guisset
DR B. Guisset