Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 20 Octobre 2009

L'AFTM prend la température du marché



Dans sa lettre d'information d'octobre, l'AFTM interroge ses adhérents sur l'état du marché et sur les politiques voyages mises en place en cette période de crise. Cette question, essentielle pour l'activité des Travel Managers et tous leurs fournisseurs, personne ne l'avait encore posée sous cette forme. Si chacun a bien une idée des pratiques de son voisin, l'information tenait plus jusqu'à présent de l'étude personnelle que du questionnaire étoffé.



L'AFTM prend la température du marché
Quelles politiques voyages les entreprises ont-elles mises en place, en particulier avec la crise ?
C'est en partant de ce constat que l'AFTM a lancé un sondage flash auprès des 190 adhérents de l'AFTM, enquête réalisée en ligne entre le 29 septembre et le 2 octobre.

L'objectif: "Donner un indicateur, une photographie à l'instant "t", afin de permettre à nos membres pour en savoir un peu plus sur les pratiques des autres TM et de leurs entreprises".

Côté résultats, la mini enquête confirme ce que le marché ressent :

- La montée en puissance de la classe éco même si pour les votants la "business sous condition" représente près de 68% des choix. Une analyse détaillée des réponses à ce critère montre que, si certaines entreprises l'autorisent dès 2h de trajet, ce qui veut dire à peu près dans tous les cas, la plupart ont fixé la limite autour des 6h de vol.

- Les classes "premium" ne sont pas encore entrées dans les moeurs. 64 % ne l'ont pas référence à ce jour

- "l'hôtellerie est une affaire complexe et mal maitrîsée par les TM" et, toujours selon le texte publié "Une seule chose est claire : la plupart des TM fixent un plafond par destination". . En règle générale et en moyenne : 97 € petit déjeuner compris pour la Province et 120 € petit déjeuner compris pour Paris et grandes métropoles

A voir en détail sur le site de l'AFTM ;