Mercredi 29 Août 2012

L'AFTM publie un manuel sur le MICE


L'Association Française des Travel Managers vient de sortir son 4ème opus, consacré au MICE. L'ouvrage, sur une quarantaine de pages, évoque les différentes familles du domaine et aborde la structure événementielle que peut avoir à gérer un Travel Manager. Un ouvrage pour découvrir le MICE et ses multiples facettes.



L'AFTM publie un manuel sur le MICE
Commençons par les points forts de cette plaquette. Le premier, incontestablement, est de regrouper l'ensemble de ce qui fait le MICE dans un seul et unique document. Sonia Basmadjian, en charge de ces activités chez Total, à parfaitement résumé la problématique : "le TM a plus souvent en charge le M (Meeting) que le ICE ( Incentive, Convention, Exhibition)". Et de fait, l'ouvrage donne une première approche de ce qui est devenu le terrain de jeu de quelques adhérents de l'AFTM. "Une mission confiée de plus en plus souvent au Travel Manager" précise Michel Dieleman, le Président de l'Association, qui n'a pas souhaité pour l'heure donner de chiffres plus précis : "il est encore trop tôt pour mesurer le volume de celles et ceux qui sont en charge de ce sujet". Autre point intéressant, celui qui aborde la place du TM au sein du MICE. Quelques pistes sont évoquées et détaillées. De quoi donner des idées.
Parmi les points faibles, il y a bien sûr le fait que l'AFTM s'entête à appeler "Livre blanc" un simple ouvrage de vulgarisation sur un sujet. Mais surtout celui qui nous semble le plus important, c'est l'absence de toute approche rédactionnelle quant à la rémunération des fournisseurs "agences". Un sujet très sensible aujourd'hui, au cœur des préoccupations des professionnels, et totalement oublié dans le guide de l'AFTM. D'autant plus surprenant, qu'une partie des textes a été revue et amendée par l'ANAE, Association Nationale des Agences Evénementielles, partenaire de l'AFTM. Exit l'AFO (Association Française des Agences Evénementielles) pourtant annoncée comme partenaire privilégié du MICE lors de la grande soirée associative de décembre 2011. Ce manque "économique" est à l'évidence une faiblesse qui réduit l'ensemble à un récapitulatif de l'existant sans exprimer de vision "politique" pourtant essentielle à une association d'acheteurs. Sans doute une commission viendra-t-elle aborder le sujet ? Mais dans ce cas, sera t-il vu du côté fournisseurs ou acheteurs ? Le choix de l'angle sera déterminant.

Pour télécharger le livre blanc en pdf, cliquez ci dessous.

livreblanc2012bd.pdf livreblanc2012bd.pdf  (2.84 Mo)


Notez




1.Posté par Pierre le 29/08/2012 11:40
Le mice est une mode temporaire. Un sujet qui anime les journalistes et les associations mais à terme, face à la crise, tout cela sera balayé comme un feu de paille. De là à en écrire une plaquette entière !
Il y 'en a qui on du temps et de l'argent à perdre !

2.Posté par patrick le 30/08/2012 10:59
Réponse à Pierre: Mon cher Pierre heureusement qu'il y a encore aujourd'hui des proffesionnels qui avancent et font avancer les choses. De toute façon notre économie est basée aussi sur la communication et la rencontre donc le MICE a encore beaucoup d'avenir, voir meme afin de relancer l'économie a un avenir meme meilleur. Merci en tout cas à ceux qui font avancer les choses et donne de la dimension à leur misson. Ce que me parait ne pas être votre cas....Cordialement

3.Posté par Pierre le 30/08/2012 15:01
Mon cher Patrick
Si vous pensez que la moindre gesticulation professionnelle suffit à justifier tout et n'importe quoi... Alors là vous avez raison. Nous sommes dans la me...
Que n'importe quelle association s'empare d'un sujet pour écrire n'importe quel plaquette, et vous voilà aux anges en ayant le sentiment que le vent donne le mouvement. Car le MICE, en l'état, sur la partie Meeting qui, d'après les journalistes de ce média, représente 66% des transactions confiées aux TM, doit être particulièrement complexe à vos yeux. Imaginez donc : il faut acheter du transport, un hôtel et des salles de réunion. Dix ans de formation, sont nécessaires. Au moins !!!!

Soyons sérieux Patrick et vous aurez compris que cette provocation n'a d’autre but que de démontrer le peu d'intérêt de ce type de document car je ne doute ni de votre professionnalisme, ni de vos compétences. Je veux seulement dire que nous sommes des acheteurs sérieux et que nous savons où sont les vrais soucis de cette gestion du MICE complémentaire à nos achats. Aller donc trouver 150 places sur un seul avion vers Marrakech au mois de décembre ? Vous connaissez les problèmes posés par la compagnie et les coûts d'un appareil affrété.
Je ne viendrais pas sur le livret de l'AFTM, je l'ai téléchargé, je ne le commenterais pas. Cette lettre a déjà évoqué l'essentiel. Mais par pitié gardons un esprit critique et une analyse sérieuse. Le politiquement correct est fatiguant dans un métier qui se borne à faire du béni oui oui à chaque rencontre.
,
Bien à vous
Cordialement

Pierre





Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.