Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'Aéroport de Nice s'engage contre le réchauffement climatique


L'aéroport de Nice est alimenté par une électricité 100% renouvelable depuis janvier 2015. Dans la lignée de la conférence Paris Climat 2015, le groupe gestionnaire de la plate-forme souhaite aller encore plus loin dans la lutte contre le réchauffement climatique. Il veut entre autres privilégier les liaisons européennes directes.



Le Groupe Aéroports de la Côte d’Azur(ACA) souhaite engager ses 3 plates-formes (Nice, Cannes Mandelieu, Golfe de Saint Tropez) de manière encore plus concrète sur le long terme. Il prévoit ainsi d'être carbone neutre en 2018, dernier stade de l’Airport Carbon Accreditation, et s’engage sur une croissance neutre en carbone. Il s'engage également à diminuer les émissions de CO2 de ses infrastructures aéroportuaires par passager de 50 % entre 2010 et 2020 et à ne consommer qu’une électricité issue à 100 % de sources renouvelables pour tous ses aéroports de la Côte d’Azur en 2016.

En outre, l'entreprise compte œuvrer à la mise en place de liaisons aériennes directes pour remplacer des liaisons actuellement opérées via les grands hubs européens. "Si les liaisons directes ont des retombées  économiques plus importantes pour le territoire, elles génèrent aussi une économie de 10 à 15 % de kérosène et de gaz à effet de serre", explique la plate-forme.