Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 15 Avril 2015

L'Algérie protège ses voyageurs d'affaires des aléas



Un nouveau projet de loi, présenté mardi aux députés algériens, prévoit la prise en charge et l'indemnisation des voyageurs en cas de retard ou d'annulation de vol. Alger veut ainsi aligner son droit des passagers sur le droit européen en la matière.



© Mikoyan-Aljir
© Mikoyan-Aljir

Actuellement les passagers du transport aérien n'ont aucune protection en cas d'annulation ou de retard de vol par les compagnies qui décollent ou atterrissent sur le sol algérien, sauf bon vouloir du transporteur. Un vide juridique qui devrait être comblé par ce projet de loi qui, s'il n'est pas encore acquis, prévoit d'aligner pratiquement le droit sur celui qui est pratiqué en la matière en Europe. Le débat parlementaire devra en détailler les conditions.

Par ailleurs et pour se conformer aux demandes de l'OACI, ce projet de loi prévoit également la création d’un d’un bureau d’enquêtes et d’analyses dont l'absence s'est fait cruellement sentir l'an dernier au moment du crash de l'avion d'Air Algérie entre Tombouctou et Alger, Alger devant se reposer entièrement sur les spécialistes français pour établir les causes de la catastrophe.