Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 13 Mars 2011

L'Ambassade de France au Japon communique



Dans un texte publié dimanche 13 mars à 18 heures (heure locale) sur son site, l'Ambassade de France au Japon a refait le point sur la situation des français présents dans le pays.



L'Ambassade de France au Japon communique
1. Pertes humaines

Nouveau bilan provisoire : au moins 10.000 morts (source : police de Miyagi)

2. Points ressortissants :

Sur les 137 ressortissants français présents dans la région Nord-Est, la plus touchée par le séisme, 116 ont pu être contactés et sont indemnes. La cellule de crise de l’Ambassade met tout en œuvre pour rentrer en contact avec les 21 dont on reste aujourd’hui sans nouvelle.

Miyagi : 77 personnes sur 93 recensées

Iwate : 5 personnes sur 10 recensées

Fukushima : 19/19

Aomori : 15 personnes sur 15 recensées

La France envoie en ce moment une équipe de plus d’une centaine de personnes de la Sécurité civile au Japon, afin de prêter main forte aux autorités japonaises et de les aider dans leur travail de secours.

3. Point nucléaire :

Deux scénarios sont actuellement possibles :

* Une mise sous contrôle des centrales défectueuses : dans ce cas le risque reste celui d’une contamination résiduelle liée au relâchement contrôlé de gaz radioactifs, avec un risque négligeable pour l’agglomération de Tokyo. Ce scénario est actuellement privilégié par les autorités japonaises et par un grand nombre de scientifiques.

* Ou au contraire l’explosion d’un réacteur avec dégagement d’un panache radioactif. Ce panache peut être sur Tokyo dans un délai de quelques heures, en fonction du sens et de la vitesse du vent. Le risque est celui d’une contamination.

La période critique sera les trois à quatre jours à venir, durée estimée du refroidissement des réacteurs.

En raison de la mise à l’arrêt d’une partie du parc nucléaire, des coupures d’électricité sont annoncées, notamment dès cette fin de journée.

4. Recommandations :

L’Agence Météorologique japonaise vient de faire état de la probabilité d’une réplique de magnitude 7. Cette probabilité est de 70% dans un délai de trois jours et de 50% dans les deux jours suivants.

Compte tenu de ce qui précède (le risque d’un fort tremblement de terre et l’incertitude sur la question nucléaire), il paraît raisonnable de conseiller à ceux qui n’ont pas une raison particulière de rester sur la région de Tokyo de s’éloigner de la région du Kantô pour quelques jours.

Nous déconseillons fortement à nos ressortissants de se rendre au Japon et nous recommandons fortement de reporter tout voyage prévu.

L’Ambassade continue de suivre de très près l’évolution de la situation, en contact à la fois avec Paris et avec les autorités japonaises.

Nous recommandons à nos ressortissants de suivre en toutes circonstances les consignes des autorités japonaises. Il est notamment conseillé à nos ressortissants vivant dans les zones à proximité des centrales de se calfeutrer dans leur domicile (il faut couper les systèmes d’aération), et de faire quand ils le peuvent des provisions de bouteilles d’eau potable et de nourriture pour plusieurs heures. En cas de sortie indispensable, il est nécessaire de porter un masque respiratoire.

Nous rappelons que l’absorption de capsules d’iode n’est pas un acte anodin. Un usage répété à l’excès peut être dangereux pour la santé. Il est donc très important de choisir le bon moment pour en absorber lorsque cela devient nécessaire. Là encore, il conviendra de suivre les conseils des autorités japonaises et nos propres consignes que nous vous communiquerons.