Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 24 Août 2015

L’Équateur est toujours la destination préférée des expatriés



L’Équateur reste la destination préférée des expatriés. Le pays d'Amérique du sud se trouve une nouvelle fois au premier rang des meilleurs endroits où vivre à l'étranger de l'enquête InterNations Expat Insider 2015. La France, pour sa part, peine toujours à séduire les travailleurs étrangers et perd 7 places par rapport à la précédente édition.



L’enquête InterNations Expat Insider 2015 classe les pays selon différents facteurs comme la qualité de vie, les finances personnelles, le travail à l’étranger et la facilité à se faire des amis. Encore une fois, l’Équateur est en tête dans la plupart des catégories de la nouvelle édition. Par exemple, 94% des étrangers vivant dans le pays sont contents des différents loisirs disponibles, tandis que 91% y sont satisfaits du coût de la vie.

Le Mexique a également séduit les expatriés et arrive en deuxième position. Plus de quatre sondés sur cinq disent qu'il est relativement aisé de s’habituer à la culture locale et plus de 90% apprécient la gentillesse de la population. En outre, la quasi-totalité des participants apprécie le climat mexicain. "Ce qui est généralement une des quatre considérations les plus communes lorsqu'il s’agit de s'installer à l’étranger", précise InterNations.

La troisième marche est occupée par Malte. La satisfaction au travail est importante avec deux tiers ou plus des personnes interrogées satisfaites de leur perspectives de carrière, de l’équilibre entre travail et la vie privée ainsi que des horaires. L’île méditerranéenne est aussi populaire pour la facilité à s’y installer: 73% trouvent qu’il y est facile de se faire de nouveaux amis.

La France ne séduit pas vraiment les expatriés
La France est la 47ème destination pour les expatriés (sur 64). Les étrangers sont refroidis par ses faibles performances en matière des finances personnelles ainsi que des perspectives de carrière. Seulement 53% des expatriés se disent satisfaits en général de la sécurité de l’emploi. L'Hexagone se trouve à la 55ème place dans la catégorie Emploi et Carrière et à la 48ème place de l’indice Travail à l’étranger. En outre, le coût de la vie relativement élevé ainsi que le classement encore plus bas dans l’indice Facilité d’installation constituent des handicaps dans le classement.

Néanmoins, la France continue à être l’une des meilleures destinations pour les familles. Avec une éducation de haute qualité et des services de garderie abordables, la France se classe 8ème sur 41 pays dans l’indice Vie familiale. En outre, 86% des parents estiment que la santé et la sécurité de leurs enfants sont bien assurées. De plus, plus de huit sondés sur dix classent l’éventail des activités de loisirs disponibles favorablement. La France se trouve aussi parmi les dix premiers pays pour la qualité et l’accessibilité aux soins, ainsi que les opportunités de voyages. Cela propulse le pays à la 14ème place mondiale en termes de qualité de vie.

Le français serait un obstacle à l’installation
Tandis que s’adapter au mode de vie et à la culture française se révèle relativement facile pour 57% des sondés, il en va autrement du français. Pour 44% des travailleurs étrangers (soit presque le double de la moyenne mondiale : 24%), la langue était une de leurs grandes préoccupations avant leur déménagement. Pour trois expatrié sur dix, la langue locale est toujours un problème, même si environ la moitié des sondés le parle très bien. Cependant, près des trois quarts conviennent que vivre en France sans en connaître la langue est difficile et rend difficile l'intégration dans la communauté locale. En outre, les Français sont considérés par un tiers des sondés comme peu accueillants envers les résidents étrangers.

Les Français partent pour leur carrière
36% des expatriés français partent dans le but de trouver de meilleures perspectives d’emploi. Toutefois, c'est leurs tendances nomades qui continuent à les faire voyager : 76% parlent trois langues ou plus et plus de 60% ont déjà vécu dans deux pays étrangers ou plus. L’Allemagne voisine, les États-Unis et la Grande Bretagne de l’autre côté de la Manche comptent parmi leurs destinations préférées.