Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'Etat veut quitter l'aéroport de Toulouse


Actionnaire majoritaire de l'aéroport de Toulouse-Blagnac (60% du capital), l'Etat a engagé le processus de vente de cette participation.



Soucieux de vendre les participations qui ne lui semblent pas stratégiques, le gouvernement débute le processus de privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac dont il est actionnaire largement majoritaire (60% du capital). Dans un communiqué, Bercy annonce que ce processus "se réalisera dans le cadre d'une procédure d'appel d'offres (...) lui permettant de céder immédiatement jusqu'à 49,99% du capital, assortie d'une option de vente pour le solde". Aujourd'hui la Chambre de commerce et d'industrie de Toulouse détient 25% du capital et chacune des collectivités territoriales (Région Midi-Pyrénées, Département de Haute-Garonne, Communauté urbaine de Toulouse Métropole) en possède 5%.