Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'Europe enquête sur les aides reçues par Brussels Airlines


La Commission européenne enquête sur les aides reçues dans un monde aérien qu'elle connait bien, celui de la Belgique. Bruxelles se penche en effet sur les 19 millions d'euros octroyés par l'Etat belge à l'aéroport de Bruxelles Zaventem pour aider les compagnies aériennes belges. Par ailleurs elle estime que certaines aides publiques versées à la plate-forme de Charleroi «lui ont procuré un avantage économique considérable».



La commission européenne a décidé d'ouvrir une enquête approfondie sur le régime mis en place pour soutenir les compagnies aériennes belges. La Belgique a prévu de verser 19 millions d'euros par an entre 2014 et 2016 à l'aéroport Zaventem. Une somme ensuite redistribuée aux transporteurs. Brussels Airlines reçoit la majorité de ces fonds. «La Commission craint que cette mesure ne conduise au financement, sur des fonds publics, des coûts de fonctionnement ordinaires de certaines compagnies aériennes sans promouvoir un objectif d'intérêt commun», précise la Commission dans son communiqué.

Charleroi doit rembourser des aides reçues
En outre, Bruxelles a jugé que certaines aides publiques versées à l'aéroport de Charleroi «lui ont procuré un avantage économique considérable et a ainsi causé d'importantes distorsions de concurrence, qui n'ont fait que s'amplifier au fil du temps avec la croissance du trafic sur l'aéroport». La Commission a donc demandé à la plate-forme belge de rembourser 6 millions d'euros.