Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 11 Décembre 2012

L'Europe pourrait prôner la tolérance zéro pour l'alcoolémie au volant



La France va-t-elle adopter le 0 gramme d'alcool au volant comme certains pays européens ? C'est en tout cas le souhait de plusieurs députés européens persuadées que la tolérance zéro en matière d'alcoolémie au volant serait la seule solution pour diviser par deux le nombre d'accidents mortels sur les routes de la communauté.



L'Europe pourrait prôner la tolérance zéro pour l'alcoolémie au volant
A ce jour, la Hongrie, la Slovaquie, la Roumanie, l'Estonie et la République tchèque sont les seuls pays européens à avoir adopté une loi obligeant les conducteurs à respecter un taux d'alcoolémie égal à zéro. La Norvège, la Pologne et la Suède sont presque aussi exigeantes avec une tolérance à 0,2 g. Si le Royaume-Uni, l'Irlande le Luxembourg et Malte sont les plus généreux (0,8 g), les 0,5 g de la France sont dans la moyenne européenne et concernent 14 autres pays. Mais cette situation ne satisfait pas certains députés européens qui réfléchissent à la possibilité d'amener cette tolérance à zéro d'ici cinq ans. Il ne s'agit pour l'heure que d'un travail collectif mené par une dizaine de députés qui souhaitent, avant de proposer un texte de loi, en discuter avec les autorités en charge de la sécurité routière dans les différents pays de la communauté. Compte tenu des différents lobbyings et des réticences culturelles, les députés émettent l'idée que ce projet de loi se fasse progressivement en cinq ans à raison de 0,1 g par an et ce à partir de 2020.



1.Posté par pascal le 23/12/2012 14:10
N'importe quoi. Un des pays qui a le moins d'accidents sous alcool, c'est l'Angleterre, et c'est celui qui a le taux légal le plus élevé (0,8g). Médicalement, l'effet psychotrope de l'alcool au volant n'intervient guère avant 0,5 g. De fait, la quasi totalité des accidents sous alcool intervient pour de taux supérieurs à 1g. La tolérance zéro (ou n'importe quoi d'autre) dans les textes, ça ne sert à rien, si ce n'est pas suivi de contrôles sur la route et d'une prise de conscience réelle des citoyens. Et ça, seule une bonne prévention en est capable !