Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'IATA salue le gel des taxes passagers en Angleterre, mais en demande davantage


Le gel des taxes passagers (APD) au Royaume-Uni suscite des réactions logiquement positives chez les acteurs du transport aérien. L’IATA n’a pas tardé à saluer la décision des autorités britanniques, soulignant dès mercredi «une bonne nouvelle pour la Grande-Bretagne» en particulier dans cette période d’augmentation des prix du carburant. Giovanni Bisignani rappelle néanmoins que "les taxes passagers appliquées en Angleterre demeurent les plus élevées au monde”, et note qu’ "il faut faire beaucoup plus".



L'IATA salue le gel des taxes passagers en Angleterre, mais en demande davantage
L’IATA, qui regroupe 230 compagnies aériennes, invite les autorités britanniques à aller plus loin, en supprimant totalement la taxe passagers. Elle rappelle l’importance du transport aérien pour cette nation insulaire, et en profite pour tacler le système européen d'échange de quotas d'émissions (ETS, pour Emissions Trading Scheme) qu’elle juge inefficace et contraire à la convention de Chicago. «Nous nous opposons aux efforts erronés de l’ETS, mais si’il venait à être mis en place le Royaume-Uni devrait supprimer totalement l’APD», prône M. Bisignani.