Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Vendredi 25 Janvier 2008

L’Inde à dos de cerf-volant



Du Taj Mahal aux palaces du Rajasthan en passant par les rivages du Kerala : une vision inédite de l’Inde, suspendue à plusieurs dizaines de mètres au dessus du sol.



Grâce à un petit berceau suspendu à la ficelle sous son cerf-volant, Nicolas Chorier a pu photographier les plus beaux sites du pays sous des angles inédits, jusqu’à trois cents mètres d’altitude. En vol au dessus de l’Inde présente près de deux cents clichés des temples de Kadjurako, du Fatpur Sirki ou des éléphants se baignant dans la rivière Periyar.

Le texte qui accompagne les photos raconte le parcours de l’auteur, ses expériences, et décrit également cette technique originale grâce à laquelle il a eu accès à des lieux très protégés avec une grande facilité d’approche. Publié aux Editions de La Martinière, l’ouvrage est préfacé par Zubin Mehta, ancien directeur de l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles et de celui de New York.

Déjà récompensé par l’Unesco dans le cadre de la conservation du patrimoine pour ses images du Nagaur Fort, Nicolas Chorier est un des protagonistes de la photographie réalisée au moyen d’un cerf-volant. Une technique qu’il avait déjà utilisé quinze ans auparavant dans les domaines de la recherche agronomique, de l’archéologie, du tourisme et des documentaires sur la vie sauvage.

En vol au-dessus de l’Inde, Editions de La Martinière, 42€ TTC