Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'OACI veut un engagement mondial pour la sûreté de l'aérien


Depuis le 12 septembre 2012 et pendant trois jours, l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) tient une conférence de haut niveau sur la sûreté de l’aviation. Elle a réuni à Montréal 700 délégués officiels - des ministres et des fonctionnaires de haut rang responsables de la sûreté, représentant 135 pays et 27 organisations internationales – pour discuter sur la manière de mettre en œuvre des mesures de sûreté plus resserrées qui seraient également durables.



L'OACI veut un engagement mondial pour la sûreté de l'aérien
«L’aviation civile demeure une cible tentante pour les terroristes», reconnait Roberto Kobeh González, Président du Conseil de l’OACI. «C’est un mode de transport essentiel qui contribue de façon significative au développement économique et social du monde entier. De toute évidence, à mesure que les menaces terroristes évoluent, nous devons continuellement nous adapter et renforcer nos stratégies, et améliorer notre niveau de collaboration de façon que l’aviation demeure un moyen sûr d’acheminer rapidement et à moindre coût personnes et biens». L’ordre du jour de cette nouvelle édition est donc de déterminer comment mettre en œuvre des mesures de sûreté plus resserrées et plus durables à long terme. L’objectif de l’événement est de s’entendre sur des approches coordonnées fondées sur les risques qui offriront des solutions à la fois plus efficaces et plus efficientes pour les aéroports, les compagnies aériennes et les passagers. «Le partage intégral de renseignements sur les passagers et d’autres données, conjointement avec des analyses poussées des risques et les toutes dernières innovations en matière d’inspection/filtrage, nous oriente vers un avenir dans lequel l’aviation peut être aussi sûre qu’elle l’est aujourd’hui mais moins compliquée pour l’industrie et les passagers», a ajouté le président de l’organisation.
Parmi les autres sujets inscrits à l’ordre du jour, les délégués de la conférence examineront la menace que constituent les personnes à l’interne comme le personnel des aéroports et des compagnies aériennes, l’évolution du processus d’audit de sûreté de l’aviation de l’OACI, les moyens de renforcer l’assistance aux États qui connaissent des difficultés en matière de sûreté, et le renforcement de la sûreté des passeports.