Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 5 Septembre 2017

L'Office National Allemand du Tourisme à Paris a un nouveau directeur



L'Office National Allemand du Tourisme (ONAT) à Paris a fait le choix de la promotion interne pour remplacer Béatrix Haun, partie en août diriger le bureau du Royaume-Uni. La direction de la représentation pour l'Hexagone a été confiée à Till Palme.



Till Palme
Till Palme
Till Palme, 38 ans, directeur des relations médias & public de l'Office National Allemand du Tourisme (ONAT) à Paris, a pris la direction de la représentation de l'ONAT pour la France depuis le 16 août 2017. Il succède à Béatrix Haun qui a pris la direction de la représentation pour le Royaume-Uni à Londres.

Till Palme est diplômé en sciences sociales et politiques par l'université de Stuttgart et l'IEP de Bordeaux et a obtenu un master trilingue en management interculturel de l'Institut Catholique de Paris. Il vit et travaille à Paris depuis plus de dix ans. Après de premières missions de Relations Publics en agence chez i&e Consultants Burston Marsteller et de Business Development chez Nouvel Horizon Services, Till Palme a rejoint l'ONAT en 2013 pour y prendre en charge les relations médias & publics. Il a aussi été responsable de la gestion du réseau de partenaires et de l'acquisition de nouveaux partenaires.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Bonjour

Merci de nous donner votre avis. Il sera très utile pour améliorer les contenus de DéplacementsPros.com.

Les messages sont modérés

Le courage des opinions exprimées est une vertu que nous cultivons.
Les messages postés avec des adresses mails erronées ne seront pas publiés.

Les messages agressifs ou injurieux sont systématiquement éliminés.
Autant le savoir pour ne pas perdre votre temps.

Les commentaires ne sont pas faits pour assurer la publicité commerciale d'un annonceur ou d'un opérateur. Merci d'en tenir compte car tous les messages contraires à cette règle seront systématiquement effacés.

La rédaction