Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 28 Janvier 2010

L’aérien français : plus de 136 000 emplois directs



Au cours de sa conférence annuelle, la FNAM (Fédération Nationale de l’Aviation Marchande) présidée par Lionel Guérin, le patron d’Airlinair et de Transavia, a donné quelques précisions économiques sur le secteur. Avec 136 000 emplois directs, dont 76 000 en compagnie, les chiffres 2009 restent stables, même si la crise commence quelque peu à bousculer les compagnies régionales.



Lionel Guérin, le Président de la FNAM
Lionel Guérin, le Président de la FNAM
Au cours de cette rencontre, la FNAM a annoncé également l’intégration d’un calculateur de CO2 sur son site. Mais rien de bien original, la fédération ne fait que reprendre celui qui est déjà implanté sur le site d’Air France ou le module de la Direction général de l’aviation civile. Pour autant, l’industrie aérienne ne veut pas être montrée du doigt comme le maillon faible de la lutte contre la pollution et fournit donc, en tant que groupement, un outil de calcul aux passagers. A eux d'en conclure s'ils souhaitent, ou non, compenser ce CO2 par d'autres opérationspour la planète.
Lionel Guérin, qui a créé le premier blog dédié sur le sujet, a précisé que la consommation moyenne des appareils membre de la fédération était inférieure, par passager, à 4 litres au 100 kilomètres. «Il faut continuer à faire pression sur les constructeurs de moteurs pour aller de l’avant dans la conception de moteurs de plus en plus propres» a toujours soutenu Lionel Guérin qui veut «démontrer que le transport aérien est loin d’être un obstacle à un monde plus propre».