Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L’aéroport de Bordeaux se met au vert


Les responsables de la plateforme de Bordeaux-Mérignac et le préfet de la Gironde ont signé vendredi 4 février une Charte du développement durable : trente-deux mesures organisées autour de trois axes, pour améliorer la démarche écologique écologique de l’aéroport à l’horizon 2013.



L’aéroport de Bordeaux se met au vert
Concertation entre les acteurs, préservation de l’environnement, et contribution économique et sociale : les trois axes orienteront la prise en compte des enjeux environnementaux au sein de l’aéroport dans les trois prochaines années. La Charte du développement durable sera supervisée par un comité de suivi, et constituera une feuille de route pour tous les partenaires de la plate-forme, amenés à prendre en compte les nombreux aspects concernés par la démarche : bruit, eau, air, déchets et énergie. ADBM entend également promouvoir l’extension jusqu’à l’aéroport d’un transport en commun en site
propre (tcsp) de type bus à haut niveau de service qui pourra évoluer vers une solution sans rupture de charge.
Le communiqué diffusé par les responsables de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac ne fait pas état d’objectifs chiffrés - exception faite d'un "impact annuel évalué à 1,5 milliard d’euros" - mais prévoit d'effectuer différentes études pour chacun des enjeux ciblés, notamment en réalisant le bilan carbone de la plateforme. La charte est disponible depuis lundi sur le site de l’aéroport.