Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 21 Février 2013

L’aéroport de Bruxelles pourrait payer pour le casse du siècle



Selon nos confrères belges de la Dernière Heure, l’aéroport de Bruxelles pourrait devoir assumer la facture du vol des diamants perpétré sur son tarmac, le 18 février 2013. Le journal belge a obtenu cette information d’Assuralia, l’Union professionnelle des entreprises d’assurances.



L’aéroport de Bruxelles pourrait payer pour le casse du siècle
Pour Assuralia pas de doute. Si l’enquête révèle que le casse du siècle (37 millions d'euros de bijoux volés !) a pu avoir lieu à cause d’une faille dans la sécurité de l’aéroport, la plate-forme pourrait devoir assumer les pertes liées au braquage. La Briink’s qui effectuait le convoyage des 121 colis volés contenant les diamants a indiqué le 20 février 2013 qu’elle avait souscrit une assurance contre ce genre d’incident. Mais son assureur pourrait se retourner contre Brussels Airport, s’il y a un manquement de sécurité avéré, «sauf si un contrat exempt l’aéroport de toute responsabilité en cas de perte», précise le journal belge francophone.